Objectif, oui mais comment le déterminer ?

Un objectif, c'est un résultat auquel nous voulons arriver, un changement que nous souhaitons apporter à une situation. Vous connaissez sans doute les acronymes MALIN ou SMART, qui déclinent les critères à remplir pour atteindre plus facilement ses objectifs.

Je vous propose une version un peu différente : l’objectif SMARTE. Pas parce que je veux absolument tout féminiser, mais parce qu’il y a un autre critère que je souhaite ajouter, car il apporte un complément intéressant.

L’objectif doit être Spécifique, présenter une seule action et ne pas dépendre d'éléments dont vous n’avez pas la maîtrise. Il doit être exprimé de façon claire et précise, en termes positifs et formulé au présent, comme s’il avait déjà été atteint. Il doit commencer par « je suis », « je fais » « j’ai » ou « je… » plus un verbe d’action au présent.

L’objectif doit être Mesurable, c’est-à-dire formulé de telle sorte que l’on sache quand il est atteint : il doit donc être vérifiable. Il est important de se poser des questions comme : à quoi saurez-vous que vous avez atteint votre objectif ? Que verrez-vous, (re)sentirez-vous ou entendrez-vous ? C’est vous qui décidez des indicateurs de mesure.

L’objectif doit pouvoir être Atteint assez facilement. (Certains disent Atteignable, mais cela choque mon oreille musicale !) Il doit être dehors de votre zone de confort, mais rester accessible, pas trop ambitieux. Quelles sont les étapes à franchir pour atteindre l’objectif ?

L’objectif doit être Réaliste, disposez-vous des moyens pour le mettre en place ? Sinon cela peut engendrer de la frustration et de la démotivation. L’objectif doit pouvoir être réajusté si le contexte ou les circonstances changent.

L’objectif doit être Temporel, c’est-à-dire s’inscrire dans le Temps, et avoir une daTe de fin, et une daTe de début.

Et enfin l’objectif doit respecter l’Environnement et être Écologique pour la personne. Allons bon, qu'est-ce que l'écologie vient faire la dedans ?

Certains équilibres sont nécessaires dans nos vies, dans nos environnements personnels et professionnels. Tout ne peut pas être changé n'importe comment ou n’importe quand. L'écologie de notre environnement, c'est la recherche et la préservation de nos équilibres fondamentaux ou essentiels.

Un objectif entraine immanquablement des changements. Il convient donc de vérifier que ceux-ci n'apportent que des avantages, et n’auront pas d’effets pervers ou négatifs par rapport aux effets bénéfiques provoqués.

Pour cela, il faut commencer par déterminer la liste d’attracteurs d’objectifs, toutes les raisons de l'atteindre. Plus elle est longue, plus il y a d’intérêt à atteindre l'objectif, et plus la motivation et l’envie sont fortes.

Mais il va aussi falloir réfléchir aux inconvénients éventuels, que l’on appelle les inconvénients à réussir, ou les avantages à échouer. Quoi ? Mais enfin, ça n’a pas de sens !

Et si. Cela peut sembler contre-productif de parler de ce genre de choses. Car si on veut atteindre un objectif, il n’y a que de bonnes raisons pour cela, non ?
Parfois c’est vrai, mais pas toujours. Et si on ne réfléchit pas à ces éventuels inconvénients à réussir, il y a risque de sabotage, car ils pourraient être bien être beaucoup plus puissants que la volonté d’arriver.

Ces inconvénients sont beaucoup plus difficiles à faire émerger, car ils sont inconscients. Donc, prendre le temps d’y réfléchir, les lister et décider quoi en faire est une étape primordiale. Les questions à se poser pour démarrer cette réflexion :
• Qu’est-ce que cela pourrait m’apporter de bon de ne pas atteindre mon objectif ?
• De quoi serais-je privé si j’atteignais mon objectif ?
• De quelles bonnes choses l’atteinte de mon objectif m’éloignerait-il ?
• Qu’est-ce que je pourrais craindre de perdre si j’atteignais mon objectif ?

Alors, je vous invite à prendre le temps d'écrire vos objectifs et de les faire passer par les filtres du SMARTE. Cela en vaut vraiment la peine.