Communication assertive : il est parfois difficile de se positionner confortablement dans nos relations avec les autres, qu’il s’agisse de nos clients, de nos fournisseurs mais aussi de nos proches : ils peuvent nous mettre mal à l’aise, nous impressionner, ou bien un enjeu important déséquilibre la relation. L’efficacité de notre communication s’en ressent alors, nous perdons nos moyens, adoptant inconsciemment des comportements qui ne nous apportent pas le résultat désiré. Mieux comprendre nos tendances à adopter l’un ou l’autre de ces comportements nous permet de faire des choix différents en toute conscience, et de gagner en efficacité dans nos relations aux autres.
  • Comprendre les quatre comportements possibles dans la relation.
  • Gérer ses zones de confort, de risque, de panique.
  • Émettre des demandes assertives et faire des propositions structurées.
  • Savoir émettre des critiques, faire des reproches et parer les attaques déloyales.
  • Éviter le triangle dramatique de Karpmann
Communication efficacenous vivons dans un monde où tout va de plus en plus vite, où les technologies nous connectent au monde entier en temps réel. Rien de ce que si se passe ne nous échappe, nous envoyons et recevons des messages et des emails à tout instant... Mais nous ne savons plus vraiment communiquer en face à face. Parfois, nous nous cachons derrière ces outils, certes fabuleux, mais qui pourraient nous faire perdre l’essentiel : un vrai contact avec l’autre. En réapprenant à pratiquer une communication interpersonnelle efficace en toutes circonstances, et avec tous les types d’interlocuteurs, nous gagnons en efficacité réelle et en qualité de relation aux autres.
  • Appréhender les mécanismes de la communication.
  • Identifier son mode de communication.
  • Connaître les filtres et les obstacles à la communication.
  • Mieux comprendre notre fonctionnement et celui des autres
  • Identifier nos difficultés à communiquer, et prendre du recul.
  • Communiquer efficacement grâce à l’intention positive
  • Comprendre et utiliser efficacement les différents modes de communication.
  • Être à l’écoute des autres et de soi-même.
  • Mieux gérer les émotions dans les situations de communication.
Faciliter le changement : un des plus grands paradoxes de notre siècle est que la plupart des gens veulent que les choses changent, mais ne veulent rien changer. Ils voudraient que les autres changent. De grands esprits ont écrit sur ce sujet : Héraclite d'Ephèse : "Rien n'est permanent, sauf le changement" ou encore Charles F. Kettering : "Le monde déteste le changement, c'est pourtant la seule chose qui lui a permis de progresser".  Le changement n’a pas à être difficile ou douloureux, il est possible de l’accompagner et de le faciliter en douceur. Encore faut il disposer des bons outils...
  • Vivre harmonieusement les changements organisationnels et y contribuer efficacement.
  • Mieux se connaître et connaître les autres pour créer des relations professionnelles harmonieuses.
  • Communiquer efficacement et positivement
  • Comment mieux se positionner dans la nouvelle structure ?
  • Pratiquer et utiliser au mieux l'écoute active.
  • Savoir éviter et / ou gérer les situations conflictuelles 
Comprendre et gérer efficacement son stress pour en faire un atout : le stress est souvent décrit comme la maladie du siècle. Pourtant, c’est aussi un atout vital : au cours de son évolution, l’Être humain a dû s’adapter à toutes sortes de difficultés, ou situations stressantes, comme les prédateurs, la maladie, les guerres, les difficultés économiques, les aléas climatiques, etc. Ainsi, il s’est adapté là où d’autres espèces ont disparu. Pour la plupart des gens, beaucoup de ces circonstances n’existent plus aujourd’hui. Pourtant, nous sommes de plus en plus stressés, bien souvent mus par des mécanismes inconscients, hérités d’un autre âge. Il est possible d’interrompre cela, en comprenant ce qui provoque ces réactions, et en transformant le stress dit négatif en moteur de nos actions, et ainsi mieux gérer nos niveaux d’énergie.
  • Comprendre d’où vient notre stress pour mieux le gérer : accompagner les changements en douceur.
  • Connaître notre modèle (ou carte) du monde, qu'est-ce qui fait que nous sommes plus ou moins sensibles au stress ?
  • Comment gérer au mieux le stress du quotidien, imprévu et sans cesse renouvelé ?
  • Comment réagir dans les situations perçues comme difficiles ?
  • Comment supportons-nous le stress ?
  • Utiliser des techniques et outils efficaces.
  • Reprendre le contrôle sur notre stress
  • Comment attaquer les situations futures stressantes ? 
  • Avoir des objectifs clairs : Fixer des objectifs SMARTE.
Mieux gérer son temps et ses priorités pour optimiser son efficacité professionnelle :  quand il s’agit de gérer le temps et les priorités, nous avons tous nos recettes et nos trucs, et pourtant nous courons après le temps. Beaucoup d’entre nous ont tendance à remettre à plus tard, ce qu’on appelle la procrastination. Elle peut jouer bien des mauvais tours, notamment lorsqu’une tâche trop longtemps remise à plus tard devient urgente, voire urgentissime. D’autres encore (ou les mêmes) pensent que « Si quelque chose vaut la peine d’être fait, cela vaut la peine fait parfaitement ». Alors qu’il était censé mener vers l’excellence, ce message devient contraignant. Les personnes se noient dans les détails, prennent du retard, contrôlent tout, et ne finissent bien souvent même pas ce qu’elles ont commencé parce que ce n’est pas « parfait ». Le troisième blocage est la difficulté à dire NON, qui peut provoquer une surcharge de travail et de responsabilités inutiles, de la frustration, du ressentiment, etc. Il est donc capital de savoir poser les limites et de pouvoir dire non aux incessantes sollicitations qui viennent de toute part, afin de pouvoir se concentrer sur les projets et dossiers vraiment importants. 
  • Comment gérons-nous notre temps ?
  • Mieux déterminer ses priorités.
  • Mieux gérer son temps pour accélérer sa croissance professionnelle.
  • Maîtriser son temps sans subir.
  • Se libérer de la tendance à remettre au lendemain.
  • Se libérer du perfectionnisme.
  • Savoir dire non et poser les limites.
Se reconnecter à ses ressources de confiance en soi et d’estime de soibon nombre de personnes avouent manquer de confiance en elles-mêmes, et reconnaissent que ce déficit d’estime de soi peut leur jouer de vilains tours. Les difficultés à s’affirmer, à dire non et à poser les limites, avec les conséquences négatives que cela entraîne, les doutes quant à ses propres capacités, les difficultés à s’engager, les occasions manquées, la liste des effets dommageables est longue. Par ailleurs, les individus ayant une bonne estime de soi et confiance en eux-mêmes sont souvent vus comme arrogants ou dédaigneux. Il est difficile de savoir comment se positionner. Pourtant un bon niveau de confiance en soi est fondamental. Il existe des techniques et astuces simples permettant de restaurer et d’améliorer son niveau de confiance en soi et d’estime de soi. 
  • D’où nous vient ce besoin de confiance et d’estime de soi? La pyramide des besoins de l’Être Humain.
  • Les signes de reconnaissance (SDR) ou strokes.
  • L’acceptation de soi : se connaitre et se reconnaître.
  • L’estime de soi : se positionner
  • La confiance en soi : mieux encourager et s’encourager 
  • L’affirmation professionnelle : oser !
  • Qu’est-ce que le tapping sur les méridiens et comment l’utiliser pour gagner en confiance en soi et en estime de soi.
  • Un outil de confiance en soi portatif : L’auto-ancrage de ressources.
Lever nos freins et nos blocages pour atteindre nos objectifs : bon nombre d’entre nous ont des projets et se fixent des objectifs pour avancer dans la vie, pour progresser. Nous savons qu’il y en aura des obstacles, et nous sommes prêts à les surmonter. Pourtant, bien souvent, nous nous sentons bloqués. Nous sommes freinés par des croyances limitantes inconscientes, héritées de l’enfance et qui nous gouvernent encore aujourd’hui. Nous ne sommes même pas conscients de ce qui se passe, mais nous voyons les résultats. Nous nous sabotons nous-mêmes ou nous n’osons pas aller vers ce que nous désirons. Nous avons peur de ne pas être à la hauteur, ou de ne pas le mériter. Il est toutefois possible de reprogrammer ces croyances qui ne nous servent pas, et de les remplacer par d’autres, plus dynamisantes, qui vont nous aider dans nos efforts et nous permettre d’atteindre ce que nous voulons.
  • Comprendre notre façon de voir le monde.
  • Identifier nos critères et nos valeurs.
  • Déterminer où nous en sommes dans la hiérarchie des besoins de l'être humain.
  • Comprendre d’où viennent nos croyances.
  • Identifier nos croyances limitantes, freins et blocages.
  • Comment changer une croyance.
  • Adopter des croyances dynamisantes qui vont nous mener à la réussite.
Renforcer notre énergie pour être mieux au quotidien : nos emplois du temps surchargés ne nous laissent pas toujours le loisir pour nous occuper de nous. Et si nous arrivons à dégager du temps, c’est l’énergie qui nous manque pour aller à la salle de sport, à la piscine ou courir en forêt. Pourtant, il est indispensable de réguler ses niveaux de fatigue et d’énergie pour rester en bonne santé, et être efficace dans l’exercice de sa profession. Il existe des techniques simples et rapides, faciles à intégrer dans notre journée, qui peuvent contribuer à l’amélioration de notre bien-être tout en renforçant notre énergie.
  • Intégrer des exercices simples, rapides et efficaces tout au long de la journée sans alourdir son emploi du temps.
  • Le mieux-être au bout des doigts : introduction au tapping sur les méridiens.
  • Exercices de perception corporelle et de respiration.
  • Apprentissage d’une série de mouvements simples à faire régulièrement pour gagner en mieux être.
Trouver le positif en toutes circonstances pour gagner en efficacité professionnelle : une attitude positive permet de mieux gérer le stress et de gagner en efficacité. Pouvoir trouver le positif en toutes circonstances pour mieux rebondir est donc un véritable atout. Cela commence par une meilleure connaissance de soi afin de comprendre ses propres réactions. Ceci nous permet de prendre conscience que les autres sont différents. Nous pouvons alors mieux les écouter, pour mieux comprendre leurs motivations et leurs différences, et nous en enrichir. Pouvoir ainsi prendre du recul permet d’éviter les tensions et les conflits qui pourraient naître de malentendus, et de rester d’humeur égale. 
  • Créer des relations professionnelles harmonieuses.
  • Mieux se connaître pour s’accepter et accepter les autres.
  • Communiquer efficacement et positivement.
  • Mieux se positionner dans ses relations professionnelles.
  • Désamorcer les tensions et les conflits.
  • Connaître et comprendre les cartes du monde.
  • Le concept d’intention positive.
  • Déjouer les propos déstabilisants.
  • Travail sur les zones de confort , de risque et de panique.
  • Les signes de reconnaissance (SDR) ou strokes.

Pour en savoir plus :
Pour organiser une de ces formations dans votre entreprise, contactez-nous par le biais du formulaire de contact ou au +33 (0)6 74 08 18 22